Quel est le lien entre le zen et les arts martiaux ?

 

Au Japon, le zen a fortement influencé le développement des arts martiaux. D’ailleurs, il est courant de dire, ou d’entendre dire, que le zen est l’esprit des arts martiaux, et c’est vrai !

Par « arts martiaux », on sous-entend le karaté, l’aïkido ou le judo pour n’en citer que quelques uns.

La pratique d’un art martial consiste en l’apprentissage d’un sport de combat qui implique la connaissance et la maîtrise de soi ; il faut savoir canaliser correctement ses énergies.

Qu’importe qui sera le vainqueur du combat, le plus important étant de trouver la paix intérieure et de savoir se maîtriser pour atteindre une sorte d’éveil.

Comme le zen, les arts martiaux ont donc pour but premier de se connaître et avoir un total contrôle de soi-même.

D’ailleurs, il est intéressant de noter que lors d’un combat, si l’un des deux adversaires laisse paraître ses émotions de haine ou de mépris envers l’autre, il commencera le duel avec un handicap. A l’inverse, si celui-ci parvient à gérer ses émotions et à transformer son énergie positivement, alors ses chances de gagner le combat seront plus élevées.

Encore une fois, tout est question de maîtrise de soi.

Le Bouddha Gautama croyait fortement en l’équilibre entre deux inverses pour pouvoir avoir un bon comportement; par exemple, entre le pessimisme et l’optimisme. Il cite d’ailleurs :

Ne faites pas le mal, faites le bien.

Voilà pourquoi les arts martiaux et le zen sont liés.